Reconstruction Mammaire (post-cancer)

Reconstruction mammaire après cancer

La mastectomie ou mammectomie (les termes sont synonymes) correspond à l’ablation de la glande mammaire, d’un fuseau de peau et de l’aréole. Elle reste malheureusement nécessaire dans certaines formes de cancer du sein.

Une demande de reconstruction mammaire est tout à fait légitime après mastectomie.
Dans les cas où la qualité de la peau et du muscle pectoral sous-jacent le permet, le mode de reconstruction le plus simple reste la reconstruction par prothèse.
Elle peut être précédée d’une période d’expansion tissulaire si la quantité de peau est insuffisante.
L’expansion de la peau se définit comme la possibilité d’augmenter la surface de couverture par la peau de la prothèse permanente sous l’effet d’une traction exercée pendant une courte période.
Si la qualité de la peau ne permet pas la mise en place d’une prothèse, on pourra réaliser la reconstruction par lambeau de grand dorsal utilisant de la peau prélevée au niveau du dos, le muscle grand dorsal (muscle du dos mince et étendu) et souvent une prothèse afin de recréer le volume mammaire.

Après avoir reconstruit le volume et la forme du sein, nous proposerons une reconstruction de la plaque aréolo-mamelonnaire (aréole + mamelon) afin de restaurer complètement ce symbole de féminité qu’est le sein.

Informations Pratiques

Tarif : À Partir de 1000€

Résultat

fr_FRFrench
fr_FRFrench