GROSSESSE ET CHIRURGIE ESTHETIQUE

Si la grossesse est un état temporaire, il est indéniable que cette dernière a des conséquences sur notre corps. Bien sûr, il faut avant tout garder en tête que la finalité de tout le processus est de donner la vie et que ces modifications sont bien naturelles ! Un médecin spécialisé en chirurgie esthétique vous parle de ce corps post-grossesse, qu’il convient de bien connaître et de ré-apprivoiser avec douceur et bienveillance…

Par le Dr Eléonore Cohen

Pendant neuf mois, la peau est mise à rude épreuve : le teint s’éclaircit, la peau s’affine, certains grains de beautés ou tâches de rousseurs foncent… C’est au cours du dernier trimestre de la grossesse que vous pourrez voir apparaître des vergetures sur votre ventre, vos seins ou vos hanches, qui correspondent à une cicatrice de la peau distendue.

Malheureusement, il n’y a pas de moyen totalement efficace pour prévenir ce phénomène lié à la qualité du collagène de votre peau. Néanmoins, vous pouvez tenter de le maîtriser en veillant à avoir une prise de poids harmonieuse et modérée, tout en vous hydratant bien la peau. Il n’y a pas de traitement médical qui fait disparaître les vergetures, mais le temps va les estomper, il faut être patiente !

Le masque de grossesse

Entre le quatrième et le sixième mois de la grossesse, l’exposition au soleil sans protection peut entraîner des taches brunes sur le visage que l’on appelle masque de grossesse. Pour l’éviter, il est impératif de se protéger avec une crème solaire indice 60 et de porter un chapeau. Sachez que ces tâches disparaissent spontanément après l’accouchement mais, si elles persistent et vous gênent au-delà de 6 mois, il est possible de pratiquer un peeling dépigmentant.

Attention à la chute des cheveux

Grâce aux œstrogènes sécrétés pendant la grossesse, les cheveux sont plus épais, plus volumineux mais aussi plus gras. Ils tombent moins mais ces effets disparaissent quelques semaines après l’accouchement, ce qui peut entraîner alors une forte chute de cheveux, bien heureusement, temporaire.

Et les seins ?

Les hormones préparent la glande mammaire à leur future fonction naturelle. Résultat ? Les seins augmentent de volume : la glande mammaire se développe et la peau se distend. Le mamelon et l’aréole foncent de couleur. La peau des seins est plus fine, donc plus sensible et il est important de l’hydrater régulièrement. Il faut attendre environ 6 mois après la fin de l’allaitement, pour constater l’aspect définitif de cette nouvelle poitrine.

La ligne brune

Une ligne brune peut apparaître sur le ventre par accumulation de pigment de mélanine : elle s’estompe d’elle-même après l’accouchement.

Attention jambes lourdes !

La grossesse peut entraîner des œdèmes liés à la rétention d’eau par les reins. N’hésitez pas à porter des collants de contention si vous restez souvent debout. Tâchez de rester tonique et massez-vous les jambes par des mouvements circulaires, du bas vers le haut. Il vaut mieux également ne pas manger trop salé, et faire un peu d’exercice, adapté à votre état, comme de la natation. Les jambes peuvent également être lourdes car, durant la grossesse, on peut développer une insuffisance veineuse. Tous ces phénomènes se résolvent quelques mois après l’accouchement.

Parce que la grossesse est une intense période de fragilité émotionnelle, mieux vaut être informée des changements qui peuvent se produire afin de se protéger et de se préparer à accueillir ce nouveau corps avec bienveillance.

About Author

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *