La vérité sur la médecine esthétique

À quel âge peut on commencer la médecine esthétique (peeling, Toxine Botulique, et acide hyaluronique) ?

Injections de Toine Botulique ou d’acide hyaluronique, peeling ou laser sont des actes de médecine esthétique non chirurgicaux qui séduisent de plus en plus de femmes, même jeunes. On les savait utiles pour réparer les effets de l’âge, on les sait désormais capable de les prévenir.

Pas de bistouri, pas d’hospitalisation, pas d’anesthésie sont autant de points qui rassurent les candidates à ces actes esthétiques légers. Mais faut-il pour autant les banaliser ? A partir de quel âge se justifient-ils ?

Des peelings pour tous les âges

Il n’y a pas d’âge pour envisager un peeling qui peut être préconisé pour donner de l’éclat à une peau terne, pour resserrer des pores dilatés, assainir une peau jeune acnéïque ou pour lisser les premières rides.

En fonction de l’âge de la patiente, de sa nature de peau et de ses objectifs, le niveau du peeling sera modulé. Seul votre praticien sera alors en mesure de vous conseiller.

La Toxine Botulique, une action préventive

La ride du lion qui peut donner un air soucieux ou les rides du front qui donnent un air sévère peuvent apparaitre chez des femmes dès 30 ans. Pour les estomper et éviter qu’elles ne s’installent et se creusent, quelques injections de toxine botulique peuvent être effectuées en prévention. Les doses sont alors plus légères que pour des femmes plus âgées aux rides plus marquées et peuvent généralement être plus espacées.

L’acide hyaluronique, plusieurs indications

L’acide hyaluronique est un produit de comblement, naturellement présent dans l’organisme, qui présente peu d’effets secondaire et de très rares complications médicales. Il rencontre un fort succès chez les femmes qui cherchent un effet naturel mais non moins efficace. Les injections d’acide hyaluronique peuvent être préconisées pour différents types d’action, qui se justifient à différentes périodes de la vie.

Remodeler

Des lèvres très fines voire inexistantes, ou aux volumes déséquilibrés (supérieure fine et inférieure charnue), un menton fuyant, trop saillant ou asymétrique peuvent être sources de complexes dès le plus jeune âge. Ce   type d’injection peut alors se justifier dès la fin de la croissance, à partir du moment où le visage ne bougera plus, mais jamais avant 18 ans.

Effet lifting

Les injections d’acide hyaluronique donnent d’excellents résultats pour compenser la perte de volume liée à l’âge, que ce soient les pommettes, les sillons nasogéniens, ou des cernes creusées. Elles permettent d’atténuer les ombres du visages et de redonner un coup de jeune très naturel aux femmes à partir de 35 ou 40 ans.

Pour conclure, il n’y a pas un âge à partir duquel les injections sont préconisées, mais plusieurs indications en fonction des demandes spécifique d’un patient. Faites confiance à votre praticien qui saura vous conseiller judicieusement.

About Author

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *